dimanche 18 octobre 2020

Dust: The Plates of the Present / Centre Pompidou

 



                                                        ©EmilieBenoist

En relevant des échantillons de matières tous les mètres carrés sur le sol de mon petit atelier en 2013, j'en constituais des photogrammes, un procédé ancien de la photographie, utilisé dans le cadre de ce projet.

Révélateurs des gestes, traces du travail en cours, clin d'oeil au titre Dust, cette poussière s'était amalgamée sous mes semelles lors de la fabrication d'une sculpture de l'exposition Etrange nature au Pavillon d'Art de Colomiers.

L'ensemble des huit photogrammes constituent également le témoignage d'une archéologie qui s'annonce, celle des plastigomerates, fossiles essentiellement constitués de plastiques, indestructibles, présents sur terre et dans les océans.


 

mardi 17 mars 2020

J'ai 800 ans / Metz





                                         ©EmilieBenoist


Etres vivants / lanceurs d'alerte

https://www.forassange.com

                                          ©Emilie Benoist
                                      
                                        
                                       
A l'initiative de la plasticienne @PeggyViallat, les plasticien-nes se mobilisent depuis le 18-11-2019 suite à la détention du lanceur d'alerte Julian Assange pour le soutenir et défendre à travers lui, la liberté d'expression. Il a osé dire la vérité en ayant révélé des crimes de guerre, des crimes contre l'humanité, des manoeuvres diplomatiques crapuleuses et des milliers d'affaires de corruption impliquant des firmes de l'armement et de l'énergie.
A travers cette action, nous sommes contre le système répressif, la torture, son enfermement et son isolement, actuellement encore lors du confinement.

#ASSANGEACT 
#FREEASSANGE
#PORTRAITENLUMIERE


mercredi 22 janvier 2020

Etre vivant / Ecole des Beaux-Arts de Paris

                              La captation de cette discussion :
.
Pour ceux qui souhaitent (ré)écouter, c'est désormais possible ici :
 
 
Captation et réalisation du film : Charlotte Sarian

Jardinons les possibles / Grandes serres de Pantin






Galerie des jours de Lune / Metz



                                                                      © Emilie Benoist. Série Ces Milieux, 2010. 50 x 65 cm. Graphite sur papier

                                                     © Emilie Benoist. Série Ces Milieux, 2010. 50 x 65 cm. 
                                                             Graphite sérigraphié sur encre de chine sur papier. Impression sérigraphique : Julien Sirjacq


                                                   Dans la série Ces Milieux, le graphite est " déposé " en sérigraphie sur l'encre de chine, d'après l'arbre de l'évolution de Ernst Haeckel (1866). Cette série noire, en hommage au biologiste et inventeur du terme " écologie " réalisée en 2010 lors de recherches effectuées au Muséum D'Histoire Naturelles à Paris et complétée jusqu'à présent. Elle est ponctuée d'un dessin blanc gravé à l'aiguille, représentation récente du buisson du vivant.

                                L'ensemble des dessins débutés en 1998 à Naples parallèlement à ma première exposition personnelle, sont de même format : 50 x 65 cm. Ils constituent une immense cartographie de diagrammes au gré des humeurs. Interchangeables et divisibles, ils s'assemblent, et s'exposent parallèlement aux installations dont les sujets sont environnementaux.

                                " (...) l'apparente individualité de chaque chose ou être se résout en une série de phénomènes physiques (sâmtana), biologiques ou psychiques unis à titre précaire, qui se succèdent, se mêlent ou se répètent. Dans un tel art , le tableau n'existe pas, à la façon des nôtres, comme un objet : c'est quelque chose qui arrive et qui s'efface derrière un autre tableau également passager. (...) 
L'autre face de la lune, Claude Lévi-Strauss, Seuil, 2011